Ostarine

Bio Florence Massonneau

Michel et Florence

Michel and Florence – Arcades 2011

Formations depuis 1993

  • Ateliers chant bluegrass, old-time et country-blues traditionnels à Paris (AEGC Bluegrass)  et États-Unis (Three Fox Drive, A.Faye, C.Chiavola, T.Winslow)
  • Ateliers et stages auprès de chanteurs traditionnels irlandais depuis 1993 (E. O’Broithe, A. O’Farachain, T. Dennehy, G. Toland, R. Horan, J. Armstrong, A. Ui Cheallaigh, E. O’Donoghue, J. O’Reilly…)
  • Ateliers chants/danses traditionnels Bretagne, Vendée (Yole, Arbadétorne, V.Imbert, X.Chauvière, M.Coffineau, S.Minard…)
  • Pratique de chansons populaires françaises années 20/30/40/50 (Damia, Fréhel, L. Boyer, L. Delyle, L. Gauty, M. Dubas, R. Ketty, T. Rossi, C.Trenet, J. François, Patachou, G. Brassens, M. Mouloudji, Y. Montant, E. Piaf, G. Moustaki…)

Parcours musical

Florence Massonneau se produit et enseigne en partageant sa passion pour la musique et la chanson.

Dès l’âge de 6 ans, Florence apprend à faire corps avec la musique et prend goût à la scène grâce à la danse classique. Elle suit les cours de Ketty Von Kelemen (danseuse des ballets du Marquis de Cuevas et Maîtresse de ballets) au Conservatoire Municipal de Rochefort/Mer durant 10 ans. Galas, concours chorégraphiques de l’école, concours individuels de fin d’année et l’inoubliable saison lyrique de Rochefort marquent profondément son enfance.

Parallèlement, la chanson est largement estimée dans sa famille, honorée à la moindre occasion: un riche répertoire qu’elle partage.

Florence est attirée tout d’abord par la sonorité du clavecin et s’inscrit au conservatoire de Rochefort pour y étudier le piano et le solfège pendant dix ans grâce aussi à l’influence du voisin menuisier de métier, mais surtout comédien, poète et pianiste à ses heures.

Plus tard, entraînée par ses amis de l’atelier chants espagnols du collège Pierre Loti de Rochefort, elle commence à jouer quelques accords à la guitare en découvrant les « Tunas », et interprète seule le répertoire français des années 60/70, plus quelques chansons folk américaines (en autodidacte et au fil de ses rencontres).

Dès l’enfance, c’est aussi la musique baroque qui l’émerveille au festival de Saintes alors dirigé par Alain Pacquier: la petite boutique au plancher craquant de son disquaire préféré et renommé lui est irrésistible! C’est un peu plus tard que Florence pratiquera les danses Baroque, Renaissance et traditionnelles Bretonnes et Irlandaises (Arras, Paris, St Vincent sur Oust, Lussac-Lès-Châteaux, Tocane St Apre, Irlande).

Depuis les années 90,  elle profite de stages et de rencontres auprès de chanteurs  en France, U.S.A., Irlande. Elle se produit dans diverses sessions ou concerts (Paris, Province, U.S.A.) et depuis 2009 en duo avec le guitariste, compositeur et arrangeur Michel Lelong (festival Brassens à Paris, Arcades Institutes à Tours, M.J.C. Joué-Lès-Tours, Aurillac, Augusta Blues Week , Folk Festival, Blueberry, aux U.S.A.…).

Sur scène, elle tente désormais de rendre hommage à tous ceux et celles qui ont embelli son quotidien, au passé comme au présent, et qui l’ont encouragée.